Search
Enter Keywords:
Accueil arrow Actualités arrow La Colombie se souvient d'Arthur Oldham
La Colombie se souvient d'Arthur Oldham Suggérer par mail
La Colombie se souvient d'Arthur Oldham

Le 19 mars dernier le journal "El tiempo" de Cali en Colombie publiait un article annonçant le Festival de Musique Religieuse de Popayán et rappellait un certain Requiem de Fauré, chanté en 1983 sous la direction d'Arthur Oldham, réalisé avec des moyens de fortune, le jour même d'un tremblement de terre !
Traduction, Jean-Pierre Belleville, documentaliste de l'Association Les Amis d'Arthur.

Le Festival de Musique Religieuse de Popayán, un rendez-vous inévitable avec l’art.

En 45 ans d’existence, il a du esquiver des « détails » comme un tremblement de terre ou le manque de ressource. C'est ce que gèrent Stela Dupont, la responsable de cette manifestation, et son mari Edmundo Mosquera.
Les notes du festival n'ont jamais cessé de retentir, même ce jeudi saint de 1983, quand une secousse sismique matinale détruisit la ville. Les voix des 100 choristes entonnèrent le Requiem de Fauré, tandis que le maestro anglais Arthur Oldham dirigeait le chœur juché sur une table.
Cela ne se passait pas au Théâtre Guillermo Valencia, scène habituelle des répétitions, parce qu'il avait été détruit quelques minutes avant que les musiciens ne fassent leur entrée. La prière musicale s’élevait du parking de l'hôtel Monasterio. La toile de fond était la piscine et un peu plus loin, les fissures des murs.
Après 10 ans d'existence, en 1973, le festival fut sur le point de se taire. La mæstra Dupont se souvient que quelques jours avant le début de la semaine sainte, il n’y avait plus d'argent pour payer les honoraires et les frais de déplacement.
Son mari publia alors une lettre dans le journal local "El Liberal", dans laquelle il renonçait à poursuivre ce qu'il avait lui-même entrepris. Ce jour-là, il ne reçut pas d'argent, mais les représentants locaux vinrent chez lui, le priant de ne pas abandonner.
En 45 ans sont venus à Popayán des maestros comme John Williams, Rafael Puyana et Harold Martin, cette année viendront Qi Yuan Jie Shen de Chine et Aldo Matta d'Espagne.

Sans défaillances au festival

Au début des années 60, Dupont était une jeune chanteuse et pianiste, élève du conservatoire de musique de l'université de la province du Cauca. Des années plus tard, elle se maria avec Mosquera et bien qu’elle dise qu’elle a continué à collaborer avec lui, « il en a toujours eu la responsabilité ». Puis elle fut atteinte d'une maladie qui l'empêchait de marcher, on devait la porter aux concerts. Elle dirigeait les représentations du chœur de chambre dans un fauteuil roulant.
Aujourd'hui, nous disons avec fierté, que la contribution la plus importante du festival à Popayán est peut-être que «nous avons éduqué avec la musique. ». Depuis 4 ans, la scène du concert de clôture du festival est le colisée couvert « La Estancia ».
Là, l’Orchestre Symphonique National s’installe sur le terrain de basket et donne un concert gratuit et didactique auquel assistent près de 4 000 personnes de tous horizons qui ont appris à se taire alors que l'orchestre joue, à applaudir au bon moment et à s’affiner l'oreille pour applaudir, taper des pieds ou siffler lorsque le maestro l’indique. La musique classique est également présente au XVIIIe Festival de Santander de Quilichao, organisé par la Fondation Club Kiwanis Tierra de Oro. Et dans d'autres municipalités de la province du Cauca où on apprend à écouter avec une plus grande culture.

Par Adrian Espinel Rubio, envoyé spécial pour "El Tiempo" à Popayán

L'article original est consultable sur le site de "El Tiempo"

Parcourez "L'intermède colombien", l'extrait de la biographie d'Arthur Oldham consacré à cette période dans "Vivre avec les voix" en cliquant ici.
< Précédent   Suivant >

Menu
Accueil
...................................
Actualités
...................................
Annonces
...................................
Chroniques
...................................
Grands chœurs
...................................
Liens
...................................
Fil RSS
Arthur Oldham
Préambule
...................................
"Vivre avec les voix"
...................................
Le chef de chœur
...................................
Le compositeur
...................................
Florilège vocal
Préambule
...................................
Actualités
...................................
Les lauréats
Espace associatif
Nom d'utilisateur

Mot de passe

Se souvenir de moi
Perdu votre mot de passe ?
Qui est en ligne ?
Il y a actuellement 69 invités en ligne
Copyright 2000 - 2004 Miro International Pty Ltd. All rights reserved.
Mambo is Free Software released under the GNU/GPL License.